Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
365 pages

[Avis] Le roman du roi Arthur et de ses chevaliers de la Table Ronde - Thomas Malory

2 Juillet 2017 , Rédigé par Malhau M Publié dans #Avis

Juin 2017

Livre n°16 (Je n'ai pas sauté un numéro, voir article précédent ^^)

Titre: Le roman du roi Arthur et de ses chevaliers de la Table Ronde

Auteurs:Thomas Malory

Edition: L'Atalante (La dentelle du cygne)

Nombre de pages: 1056

Résumé:

" Je le requiers de vous tous, hommes et dames de bonne maison qui lirez ce livre d'Arthur et de ses chevaliers, du commencement à la fin, priez pour moi. Ce livre fut terminé la neuvième année du règne du roi Édouard IV, par messire Thomas Malory, chevalier. " Achevé donc en 1469-1470, réagencé et publié par l'imprimeur Caxton en 1485, Le morte d'Arthur n'a pas cessé d'être réédité en Angleterre ; il est la référence arthurienne de toute la culture anglo-saxonne. De siècle en siècle, il a inspiré les grands poètes, plus tard les cinéastes. Il figurait aussi parmi les quatre livres que Lawrence d'Arabie emportait dans ses sacoches de selle quand il partait pour de lointains voyages. Tel est, conclut Caxton, " ce noble et joyeux livre, intitulé La mort d'Arthur, nonobstant qu'il traite de la naissance, de la vie et des faits et gestes dudit roi Arthur, de ses nobles chevaliers de la Table Ronde, de leurs merveilleuses quêtes et aventures, de l'accès qu'ils eurent aux secrets du Saint-Graal, et finalement de la mort douloureuse de tous et de la façon dont ils quittèrent ce monde ".
 
Mon avis:
 
Peut-on vraiment juger, noter, un livre comme celui-ci ? Qui plus est à notre époque, avec notre culture actuelle, notre éducation, notre rapport habituel aux romans ?

Le Morte Darthur, à été écrit par Sir Thomas Malory, dans les années 1450, pendant une peine d'emprisonnement et éditer en 1485 par un imprimeur anglais. Il rassemble et remanie tous les récits déjà existant sur le roi Arthur et sa Table Ronde et est devenu la référence en matière de légendes Arthuriennes. Ce qui ne signifie pas pour autant qu'il est la vérité (si tant est qu'il y en ai une...) sur cette histoire qui a été écrite, ré-ecrite, adaptée de nombreuses fois et par des nombreux auteurs au fil des siècle, à tel point qu'il est parfois difficile pour un grand amateur du roi Arthur de s'y retrouver parmis tous les personnages, leurs rapports entre eux, la généalogie, et les différentes aventures qu'ils traversent.

J'ai eu beaucoup de difficulté à le terminer. Même si la traduction à décider de moderniser le texte en utilisant des expressions plus récentes tout en conservant le style médiéval du récit de base, celà reste assez compliqué et « lourd » à lire. Le récit est plutôt décousu, parfois répétitif. J'ai l'habitude de ce vocabulaire chevaleresque mais ce n'est pas le livre que je vous conseillerais pour commencer à vous familiariser avec la légende Arthurienne. En revanche, si vous êtes, comme moi, un fervent passionné de cette fabuleuse histoire, c'est un incontournable. Malgré tout, à la fin, comme à chaque fois que je me retrouve plongée dans cet univers, j'ai ressentit un petit pincement au coeur de laisser là le noble roi Arthur, Perceval, Lancelot, Galaad, Gauvain, Keu et tous les autres chevalier de la Table Ronde.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article