Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
365 pages

[Bilan] Mars 17

31 Mars 2017 , Rédigé par Audrey M Publié dans #Bilan

31 Mars, je doute avoir le temps de finir un autre livre d'ici 4 heures, alors voici le bilan lecture du mois de mars :)

7. Gatsby le magnifique - F. Scott Fitzgerald [Avis] 

8. Soumission - Michel Houellebecq [Avis]

9. Silo - Hugh Howey [Avis]

10. Silo, Origines - Hugh Howey [Avis]

Et vous, qu'avez-vous lu en ce début de printemps?

Lire la suite

[Avis] Silo, Origines - Hugh Howey

31 Mars 2017 , Rédigé par Audrey M Publié dans #Avis, #Coup de coeur

Mars 2017

Livre n°10

Titre: Silo, Origines

Auteurs: Hugh Howey

Edition: Babel

Nombre de pages: 700

Résumé: 

En 2049, le monde est encore tel que nous le connaissons, mais le temps est compté. Seule une poignée de potentats savent ce que l’avenir réserve. Ils s’y préparent. Ils essaient de nous en protéger. Ils vont nous engager sur une voie sans retour. Une voie qui mènera à la destruction ; une voie qui nous conduira sous terre. L’histoire du silo est sur le point de débuter. Notre avenir commence demain. Deuxième volet, en forme de prequel, de la trilogie Silo.

Mon avis:

Après avoir dévoré Silo (Tome1), je n'avais qu'une envie, me ruer sur les 2 tomes restant. D'habitude, je ne suis pas très fan de préquel même si je les lis quand même la plupart du temps. Je les trouve souvent superflus, comprenant trop peu d'éléments apportant un éclairage sur certaines parties de l'histoire d'origine. Souvent, un prequel n'est qu'un prétexte pour surfer sur la vague d'un succès littéraire. Point de cela ici ! Nous sommes réellement face à un livre qui nous apporte des réponses à certaines des nombreuses questions que l'on se pose après la lecture de Silo. 

Le suspens est toujours aussi bien tenu, l'alternance de personnages (et de silo) est toujours aussi efficace pour nous tenir en haleine et nous donner l'envie de dévorer les chapitres les uns après les autres. Peut-être quelques longueurs [Spoiler] ... S'il est bon de savoir comment le Silo 17 est tombé et de savoir pourquoi Juliette à pu se réfugier là-bas, permettant de faire le lien avec le Silo 1, la survie de Jimmy dans tous ses détails me semble superflue. Je ne suis pas sure qu'il était utile de tout décrire pour arriver au moment où Juliette arrive dans le 17 et rencontre Solo [Fin de Spoiler]

Si vous avez suivi mon conseil concernant Silo, jetez vous sur Silo, Origines :)

Lire la suite

[Avis] Silo - Hugh Howey

16 Mars 2017 , Rédigé par Audrey M Publié dans #Avis, #Coup de coeur

Mars 2017

Livre n°9

TitreSilo

Auteurs: Hugh Howey

Edition: Le livre de poche

Nombre de pages: 740

Résumé:

Dans un futur postapocalyptique indéterminé, quelques milliers de survivants ont établi une société dans un silo souterrain de 144 étages. Les règles de vie sont strictes. Pour avoir le droit de faire un enfant, les couples doivent s’inscrire à une loterie. Mais les tickets de naissance des uns ne sont redistribués qu’en fonction de la mort des autres. 
Les citoyens qui enfreignent la loi sont envoyés en dehors du silo pour y trouver la mort au contact d’un air toxique. Ces condamnés doivent, avant de mourir, nettoyer à l’aide d’un chiffon de laine les capteurs qui retransmettent des images de mauvaise qualité du monde extérieur sur un grand écran, à l’intérieur du silo.
Ces images rappellent aux survivants que ce monde est assassin.
Mais certains commencent à penser que les dirigeants de cette société enfouie mentent sur ce qui se passe réellement dehors et doutent des raisons qui ont conduit ce monde à la ruine.

Mon avis:

INCROYABLE !! Je suis fan de distopie mais là, c'est du haut niveau. Le suspens est à chaque page. Qui sont-ils? Que font-ils là? Pourquoi? Comment? 12 000 questions se posent et les réponses sont dévoilées au compte gouttes. Ajoutons à cela un personnage principal féminin très fort, tout est réuni pour avoir envie de dévorer ce bouquin d'une traite. Foncez foncez foncez !!

Coup de coeur 2017 !

Lire la suite

[Bilan] Février 17

5 Mars 2017 , Rédigé par Audrey M Publié dans #Bilan

Oups ! J'oubliais de vous faire mon petit bilan du mois de Février, le voici donc :)

4. La maîtresse de la mort, les chroniques de Nicci  T1 - Terry Goodkind [Avis] 

5. Mordred - Justine Niogret [Avis]

6. La prêtresse d'Avalon - Marion Zimmer Bradley [Avis]

Et vous? ça donne quoi ce mois de février?

Lire la suite

[Avis] Soumission - Michel Houellebecq

5 Mars 2017 , Rédigé par Audrey M. Publié dans #Avis

Mars 2017

Livre n°8

Titre:Soumission

Auteurs: Michel Houellebecq

Edition: J'ai lu

Nombre de pages: 315

Résumé:

Dans une France assez proche de la nôtre, un homme s'engage dans la carrière universitaire. peu motivé par l'enseignement, il s'attend à une vie ennuyeuse mais calme, protégée des grands drames historiques. Cependant les forces en jeu dans le pays ont fissuré le système politique jusqu'à provoquer son effondrement. Cette implosion sans soubresauts, sans vraie révolution, se développe comme un mauvais rêve. Le talent de l'auteur, sa force visionnaire nous entraînent sur un terrain ambigu et glissant ; son regard sur notre civilisation vieillissante fait coexister dans ce roman les intuitions poétiques, les effets comiques, une mélancolie fataliste. Ce livre est une saisissante fable politique et morale.

Mon avis: 

J'avais envie de lire ce livre depuis très longtemps. Houellebecq est un auteur que je souhaitais découvrir et je me suis donc dis, fais-toi ta propre opinion sur ce livre. C'est chose faite...

Tout d'abord, je ne comprend pas bien la polémique qui à suivit la sortie de ce bouquin. Il me semble que ceux qui l'ont incendié ne l'ont pas lu ou ne l'ont pas compris et que "Soumission" à également souffert du contexte de sa sortie, hasard du calendrier, le 7 janvier 2015 (j'imagine ne pas avoir besoin de rappeler les événements de ce jour là). Son contexte, un régime politique islamique en France, n'est que le prétexte pour exprimer la remise en question du personnage principal, François, professeur universitaire, qui se demande ce qu'il va bien pouvoir faire de la seconde moitié de sa vie. La liberté de choix, être totalement responsable de soi, de sa vie, c'est flippant quand on sait quoi en faire, et il est plus aisé de se laisser indiquer la voie par d'autres. Il n'y à aucun ciblage d'une communauté, d'une religion, je trouve même que, c'est plutôt flatteur, la société à plutôt l'air de se porter mieux. Et comme il est bien évident, je pense, que tout ne passera pas aussi facilement dans la population si cela devait advenir un jour, il faut prendre ce livre tel qu'il est, une fable satirique de la société, de l'homme occidental, qui se retrouve un peu paumé devant tant de possibilités...

J'ai un peu de mal à trouver mes mots, voici donc un article qui résume très bien mon avis sur ce livre, que je conseille (si l'envie de vous faire votre propre idée vous tente): La France n'a pas bien compris le Soumission de Houellebecq

Lire la suite

[Avis] Gatsby le magnifique - F. Scott Fitzgerald

3 Mars 2017 , Rédigé par Audrey M Publié dans #Avis

Mars 2017

Livre n°7

Titre: Gatsby le magnifique

Auteurs: Francis Scott Fitzgerald

Edition: Le livre de poche

Nombre de pages: 222

Résumé:

Dans le Long Island des années vingt, la fête est bruyante et la boisson abondante. Surtout chez Jay Gatsby. Aventurier au passé obscur, artiste remarquable par sa capacité à se créer un personnage de toute pièce, Gatsby, figure solaire par son rayonnement, lunaire par le mystère qu'il génère, est réputé pour les soirées qu'il donne dans sa somptueuse propriété. L'opulence, de même que la superficialité des conversations et des relations humaines, semblent ne pas y avoir de limites. C'est pourquoi l'illusion ne peut être qu'éphémère.

Parmi les invités de cet hôte étrange se trouve Nick Carraway, observateur lucide qui seul parvient à déceler une certaine grandeur chez Gatsby, incarnation de multiples promesses avortées. Ce roman visuel qui se décline dans des tons d'or, de cuivre et d'azur, s'impose également comme la chronique d'une certaine époque vouée, telle la fête qui porte en elle son lendemain, à n'être magnifique que le temps d'un air de jazz.

Mon avis: 

Bien qu'un peu long à se mettre en place (énormément de description) malgré un livre très court, le récit prend vite une autre tournure. Tout est-il si rose et amusant pour cette jeunesse d'après-guerre ? F.Scott Fitzgerald décrit ici les illusions et désillusions de jeunes riches qui cachent leur inintéressante vie, leurs tournant ratés, leurs chances envolées derrière le faste et la décadence... A lire !

Lire la suite